Le troisième numéro de la revue Ouvertures portera sur les soins palliatif et l'accompagnement en fin de vie. une belle mort, une bonne mort.... la force de l'idéal ne cesse pas de nous mener par le bout du nez et à nous faire faire des forçage terribles qui oblige les personnes à entrer dans des sillons définis d'avance....Sous prétexte d'une meilleure connaissance du mourir est-il encore possible de se mettre à l'écoute des personnes qui ont reçu un diagnostique de fin de vie et d'y entendre autre chose que des étapes, des stades ou des échelles de souffrances? La mort vue comme limite inscrit l'humain dans une temporalité de la naissance à la mort. De n'être que pour la mort, l'humain doit-il performer jusque dans la mort Réussir sa sortie, mourir calme, mourir paisiblement et s'il le faut avec de savant calibrage chimique, est-il maintenant le seul destin possible des vivants que nous sommes? Le sens de la vie, le sens de la mort sont irrémédiablement marqué par le mystère de la mort, comment penser cette perte absolue qui nous constitue dès l'origine? Comment accompagner les personnes qui ont reçues un diagnostic de fin de vie? Comment les débats sur l'euthanasie modifient-ils notre compréhension de la fin de vie et nos interventions en soins palliatif?

Les articles doivent parvenir au comité de rédaction au plus tard le 5 novembre 2014.   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Il est fortement conseillé de faire parvenir préalablment une proposition de sujet au comité de rédaction* 

 

 

Revue Ouvertures

Accès des membres

Vers le haut