Directrice Générale : Marie-Ève Garand

Marie-Eve est directrice du CINR depuis la relance de l’organisme en 2005, et donc actuellement du CÉINR. Disposant d’une expérience en intervention dans différents milieux communautaires et scolaires de plus de 15 ans, Marie-Ève a aussi été responsable de la formation professionnelle à la Faculté de Théologie et de Science des Religions de l’Université de Montréal. Elle travaille actuellement comme spécialiste en intervention clinique au CSSSRN où elle forme les résidents en médecine à l'écoute. Détentrice d'un doctorat en science des religions et d'une maîtrise sur la question spécifique de l'écoute et de l'intervention auprès des adeptes et des anciens membres de groupe sectaire, Mme Garand poursuit ses recherches en étudiant la question des liens entre croire, guérison et santé. 

Président : Jean-Paul Gilson

Jean-Paul Gilson est psychanalyste, docteur en psychologie et professeur invité à la Faculté de Théologie et de Science des religions de l’Université de Montréal. Membre fondateur de l'École Lacanienne de Montréal, M. Gilson s’est notamment spécialisé sur la topologie lacanienne, et contribue à développer le champ de l'écoute et du croire en offrant des séminaires sur ces sujets. 

Vice-Président : Sebastien Falardeau

Sébastien Falardeau est intervenant en soins spirituel au CSSSRN. Il est titulaire d’un baccalauréat en philosophie, un DESS en santé spiritualité bioéthique, une maitrise en théologie, et compte à son actif de nombreuses publications. Il poursuit actuellement ses travaux sur la démence, plus particulièrement sur l’intervention auprès des déments sous l’angle de l’amour de transfert et de l'écoute du croire.

Secrétaire-trésorière : Lydwine Olivier

Lydwine Olivier est une professionnelle de la communication, et travaille actuellement en philanthropie. Titulaire d’une maîtrise en droit et d’une maîtrise en théologie, ses recherches s'intéressent de près à la question du désir et de la place de la femme en modernité. Elle poursuit actuellement un doctorat sur la question de la femme et de son désir, et des impacts historiques de sa représentation, à partir du récit biblique de Genèse 3.

Membre : Guy-Robert St-Arnaud

Guy-Robert St-Arnaud est professeur agrégé à la Faculté de Théologie et de Science des Religions de l’Université de Montréal  et psychanalyste en pratique privée. Il est spécialisé en christologie et en psychanalyse lacanienne. Il poursuit actuellement ses travaux sur la question des nouveaux mouvements religieux sous l’angle de l’approche discursive, en interrogeant plus particulièrement  l’éthique des pratiques d’écoute.

Membre: Fernando Rosa

Fernando Rosa a travaillé de nombreuses années comme intervenant psychosocial auprès des itinérants de la ville de São Paulo. Il travaille actuellement comme intervenant en santé mentale à la Maison Éclaircie de Montréal. Il détient un baccalauréat en philosophie, une maitrise en philosophie et un programme court de deuxième cycle en sciences des religions. Actuellement inscrit au doctorat en co-tutelle en Sciences des Religions et en philosophie, Fernando travaille sur ce qui fait limite à la représentation et ses effets dans le corps du vivant en étudiant de près la mystique et le délire religieux.

Membre: Marcelle Léger

Marcelle Léger dispose d'une vaste expérience en tant qu'organisatrice en entreprise. Au fil des ans, elle a acquis une vaste reconnaissance des milieux. Étudiante en science des religions à la Faculté de Théologie et de Science des Religions, Marcelle poursuit aussi sa formation de psychanalyste.

Revue Ouvertures

Accès des membres

Vers le haut